Histoire de la commune

Le site de Moirans est habité depuis l'époque gauloise. Son histoire débute dès la plus haute antiquité sous le nom de Morginum (il est possible que la rivière qui la traverse, la Morge, soit à l'origine du nom de la ville). Implantée le long de la voie Romaine qui allait de l'Italie à Vienne par le Mont-Genèvre et Grenoble, Moirans était une ville-étape très active. Témoignage de cette époque, un patrimoine architectural exceptionnel : l'église romane Saint-Pierre, bâtie au XI e siècle est classée monument historique.

La ville a su préserver une tour médiévale proche de l'actuelle salle des fêtes, vestige des anciennes fortifications de la période des grandes invasions barbares qui marquèrent la fin de la " pax romana ".

Les vestiges d'un ancien couvent des Cordeliers datant du XIIIe siècle témoignent d'une architecture monastique médiévale exceptionnelle dans le département.

Menacée d'être vendue plusieurs fois aux seigneurs pour renflouer les caisses du trésor royal, les habitants de Moirans payent de leurs propres deniers, le prix de l'adjudication pour rester sous l'autorité du roi lui-même. Pour les remercier de leur fidélité, François 1er leur accorde un marché hebdomadaire et les fameuses armoiries.

Fin du XVIe siècle : les guerres de religions déchirent le Dauphiné. En 1580 une véritable insurrection éclate dans le valentinois, exacerbée par les pressions fiscales et la misère, cimentée par la querelle religieuse. Le gouverneur du Dauphiné, Maugiron s'empare de la place où il se livre à un véritable carnage. Il ordonne ensuite la démolition de l'enceinte fortifiée. Le duc de Lesdiguières devient Seigneur de Moirans. A sa belle maîtresse, Marie Vignon, dite " Dame de Moirans ", il achète le domaine de la Colombinière.

L'histoire de Moirans ce sont aussi les frères Paris habitants du château, brillants financiers à la cour de Louis XV et l'aménagement du Parc de la Grille, avec son jardin à la Française.

La ville possède un ancien château delphinal, successivement transformé en perception, puis couvent des Ursulines et pris en charge par la commune en 1811 ; c'est là que siège aujourd'hui la Mairie. Le domaine du Vergeron, avec son parc et son château est également à prendre en compte parmi les espaces remarquables.

La Révolution française hésita à faire de Moirans le chef-lieu de l'Isère. En juillet 1790, il s'en fallut de 19 voix sur 556 qu'elle ne soit préférée à Grenoble.

Au XIXe et dans la première moitié du XXe siècle, Moirans participe grandement à l'essor industriel et agricole : l'agriculture est prospère, les papeteries, les tuileries, le textile sont florissants. La présence de l'eau (l'Isère et son affluent, la Morge) ont largement contribué à cette expansion économique. L'amélioration générale du réseau routier et la mise en place des transports ferroviaires favorisent le développement des échanges commerciaux.

Au niveau économique, Moirans n'a jamais cessé d'être une ville dynamique avec notamment la présence de Centr'Alp, parc économique en perpétuelle expansion et de PME innovantes. Aujourd'hui la sauvegarde de son patrimoine historique et culturel est une volonté politique forte. Le classement ou l'inscription des édifices à l'inventaire des Monuments Historiques implique une vigilance toute spécifique dans le traitement architectural des constructions avoisinantes. Ainsi toutes les autorisations d'urbanisme délivrées dans un périmètre de 500 mètres depuis chaque monument classé ou inscrit est soumis à l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France qui émet des prescriptions en terme de constructibilité et de respect des normes architecturales. 

contacts 

  •  Archives municipales 04 76 35 77 17
  •  Service patrimoine de la ville 04 76 35 77 23



 

Agenda

Samedi 30 septembre 2017

Repas dansant

Repas dansant

Organisé par la Classe 70

en savoir +

Du lundi 2 au vendredi 6 octobre 2017

Semaine bleue

Semaine bleue

Animations, concours, ateliers, repas, goûters...

en savoir +

Samedi 7 octobre 2017

Bourse d'Automne

Bourse d'Automne

 Jumeaux et Plus, de 9h à 14h
Entrée libre. Petite buvette (vente de gâteaux/bonbons/thé/café/jus de fruits) 

en savoir +

Mercredi 11 octobre 2017

Collecte de sang

Collecte de sang

Amicale des Donneurs de sang de 16h30 à 20h.

en savoir +

du vendredi 13 au dimanche 15 octobre 2017

Théâtre "Rhapsodies"

Théâtre "Rhapsodies"

 Soirées théâtre tout public avec « Rhapsodies », de Sylvain Levey, interprété par « Les Rataffias » Vendredi  13 et samedi 14 octobre  à 20h30.
Dimanche 15 octobre à 17h30 à la salle des fêtes.

Tarifs

  • Moins de 12 ans : gratuit
  • 12 à 18 ans : 5€ 
  • adulte : 8€ 
en savoir +
Plus de dates