Domaine du Vergeron

Il faisait partie d'une maison forte qui existait déjà au XIIIe siècle.

 

Au XIVe siècle elle appartenait à la famille Rabut, propriétaire jusqu'au XVIe siècle.

 

Dans ce fief, on recense un château, un colombier, des granges, des dépendances ainsi qu'un espace agricole important. Verger, terres, pré, vignes et chateigneraie complètent le domaine.

 

Pendant tout le XVIIe siècle, la propriété appartient à la famille Revel du Perron. Au début du XIXe siècle la maison forte commence à être morcelée. En 1853, le château et ses dépendances sont achetés par M. Dalboussière, richissime industriel parisien. Devenue veuve, Mme Dalboussière épouse en seconde noce le Comte de Kerdréan, qui restaure le château dans son style primitif. On peut y voir une maison de jardinier, une serre, une orangerie, des bâtiments d'habitation et d'exploitation pour fermier, une pièce d'eau, un parc, une prairie, des terres.

 

Le Château est ensuite vendu à M. Riocreux qui le cède à M. Chappuy. Ce dernier contribue à la modernisation du château, fait des captages d'eau avec une station de pompage. A la Libération, le château est occupé par les Américains débarqués en Provence. En 1964, la ville devient propriétaire des 11 hectares et des bâtiments existants ; le collège et le Centre de Promotion Social (actuel CFP) remplacent le château du Vergeron qui sera détruit car en très mauvais état.



 

Agenda

Samedi 29 juillet 2017

Cinéma en plein air

Cinéma en plein air

Film d'animation pour toute la famille « Oups, j’ai raté l’Arche » à 21h30  

en savoir +
Plus de dates